TUNISIE – 1er Forum du recrutement et de l’employabilité des nouveaux métiers

Tunisia IT organisera « Emploi IT Tunisie »,  le 1er Forum du recrutement et de l’employabilité des nouveaux métiers dédiés aux secteurs des nouvelles technologies et des métiers émergents, et ce les 03 et 04 Octobre 2011 à la Cité des Sciences de Tunis (www.emploi-itexpo.com).

En effet, les nouvelles technologies, l’informatique, Internet et les télécoms, à savoir les NTIC est l’un des rares secteurs économiques qui a bien résisté à la crise actuelle issue de la Révolution du 14 janvier 2011.

Malgré un net ralentissement des activités économiques, le recul net des investissements sur le marché local et la rareté des budgets dépensés par l’administration, les entreprises publiques et l’acheteur public, les SSII, les éditeurs logiciels, les sociétés de services et de développement arrivent a résister à la crise, à investir et même à recruter.

Pour s’en convaincre, il suffit de consulter chaque jour les offres d’emplois publiées par les entreprises. Plus de 90 % des offres concernent les technologies de l’information et les SSII de développement.

Plusieurs SSII continuent même à exporter en Afrique, comme SIGA (www.siga.com.tn), qui a gagné un projet au Mali, avec la SOMAGEP, pour une valeur totale de 447.000 euros, Arabsoft (www.arabsoft.com.tn) qui en l’espace de 4 mois, a réalisé trois projets, dont les plus important en Mauritanie, pour 800.000 us $, et en Algérie pour 240.000 euros et au Mali pour 409.000 euros.

Idem pour OXIA (www.oxia.com.tn), qui réalise plus de 70 % de son chiffre d’affaire annuel sur l’Europe où elle possède une filiale. Sans oublier ST2I (www.st2i.com.tn) du Groupe STUDI qui réalise à elle seule plus de 5 millions d’euros sur l’export vers les USA et vers le marché africain où elle occupe une position de leader parmi toutes les SSII tunisiennes.

S’il y a un seul secteur sur lequel la Tunisie doit mettre le paquet afin de résoudre une grande partie du problème du chômage, c’est bien celui des TIC, mais cela passera inévitablement par la refonte du système éducatif, par le renforcement du Programme National des Certifications et par la multiplication des écoles d’ingénieurs.

TB

http://www.tunisiait.com/

12/09/2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *