MADAGASCAR – Ambassade des Etats-Unis : bourses d’études d’anglais pour 64 lycéens

L’Ambassade des Etats-Unis n’a pas ménagé ses efforts pour soutenir l’éducation à Madagascar. En ce moment, on entre dans la deuxième promotion de son programme «English Scholarship Program», qui permet aux adolescents issus de milieux économiques défavorisés de Madagascar d’accéder aux études de la langue anglaise, dans un établissement de renom comme l’English Teaching Program (ETP).

La langue anglaise, qui selon le discours du premier conseiller a.i de l’Ambassade des Etats-Unis, M. Chris Tremann, constitue une ouverture multiple pour l’édification de l’avenir professionnel des jeunes.

Hier, dans le local de l’Ambassade des Etats-Unis sis à Andranomena, soixante quatre étudiants malgaches, issus des douze établissements publics de la ville d’Antananarivo ont été présentés officiellement et ont reçu leur certificat de participation à ce programme.

Le choix des étudiants s’est fait à l’issue des épreuves d’aptitude, effectuées récemment. Ces 64 jeunes lycéens sont donc les plus méritants parmi les 1200 concurrents sélectionnés au départ.

Des outils performants comme  des matériels informatiques de marque,  des livres d’apprentissage et des cassettes audio sont mises à leur disposition pour mener à bon terme leurs études.

Le cursus qui a déjà commencé depuis le mois d’avril dernier, va s’étaler sur une durée d’un an et demie, dont les points essentiels du calendrier scolaire comprend : une séance d’interrogation, une période de cours de vacances, enrichissement culturel, développement du leadership, des activités de services communautaires et une séance d’évaluation finale.

Le premier conseiller a.i de l’Ambassade des Etats-Unis de conclure que malgré la crise, l’aide des Etats-Unis en faveur de la société malgache ne se limite pas uniquement à l’éducation, mais élargie dans d’autres domaines, notamment des subventions de l’ordre de 70 millions de dollars sur le volet sanitaire, des aides sur les risques et catastrophes naturels à travers le programme USAID, et l’existence de plus de 140 volontaires du Corps de la paix travaillant dans les zones reculées de Madagascar.

Fahranarison

http://www.newsmada.com

Mai 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published.