CAMEROUN – Lancement officiel des épreuves écrites des examens 2013

Le coup de sifflet marquant le début des examens officiels au Cameroun a été lancé ce mardi 21 mai 2013. Depuis le retour en classe pour le compte du 3e trimestre le 08 avril, tous les élèves sont entrés en stage bloqué.

Même la veille des examens, beaucoup de candidats ont continué de réviser. C’est le cas de Jonas candidat au baccalauréat F3 « Le dernier coup d’œil paie et a toujours payé. C’est vrai que nous avons eu une année entière pour nous préparer mais qui sait si ce n’est pas le sujet que je révise actuellement qui viendra demain? »

Les plus confiants évitent même d’effleurer le cahier mais ils préfèrent plutôt se consacrer aux activités de détente.  Honoré nous l’explique : «  Les carottes sont cuites ! Nous avons tous eu 9 mois pour nous préparer. Je ne sais donc quelle révision miracle je vais effectuer la veille. D’ailleurs, plutôt que de me stresser et de m’embrouiller encore dans les cahiers, je préfère une partie de football avec les amis. »

Tel qu’indiqué par le ministère des enseignements secondaires, tous les candidats réguliers doivent être vêtus de leur tenue de classe ordinaire et munis de leur carte d’identité scolaire. Les candidats libres quant à eux peuvent mettre toute tenue civile pourvu qu’elle soit décente. Ils doivent par ailleurs se munir de leur carte d’identité nationale.

C’est un silence de cimetière qui règne dans l’enceinte des centres d’examens. Au Lycée Technique de Douala-Bassa, les candidats ont répondu présent dès 7 heures du matin tous munis de leur carte d’identité scolaire. Les enseignants ont procédé aux fouilles et aux contrôles réguliers des candidats. Puis s’en est suivie la lecture de la police des examens et la lecture des listes des candidats. Enfin les épreuves ont effectivement débuté à 8 heures. Dans la cour, quelques forces de l’ordre sillonnent pour remettre à l’ordre tout fauteur de trouble.

Voilà désormais lancé le chronomètre pour le début de la grande course au relai aux examens officiels au Cameroun.

L’entrée en jeu a été faite par les candidats au Baccalauréat et au Probatoire industriel ce 21 mai. Pendant une semaine, ils présenteront toutes les épreuves écrites dont la réussite permettra aux admis de se présenter aux épreuves pratiques. Ils passeront ensuite le témoin aux candidats au Baccalauréat général à partir du 29 mai 2013. Une fois la semaine écoulée, le témoin remis dès le 03 juin à la fois aux candidats au Baccalauréat et au Probatoire commercial, au BTS commercial et industriel, au BEPC et au CAP. Enfin le témoin sera transféré aux candidats au Probatoire général le 10 juin pour achever le tronçon final des épreuves écrites des examens officiels.

Trois trimestres de cours intenses et de révisions vont tous être évalués en quelques jours. Une fois la course achevée, les candidats n’attendront plus que les corrections et les proclamations des résultats. Les efforts de chaque candidat au courant de l’année scolaire écoulée lui donneront raison.

A. W. pour ExcelAfrica
23 mai 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *