L’entreprenariat jeune, une solution efficace de lutte contre le chômage

Trouver un emploi une fois sorti de l’école relève d’un exploit car il existe… le nombre de nouveaux diplômés et le nombre de nouvelles entreprises créées. Comment peut-on expliquer le  récent recrutement en cours de 50 agents de tri pour la BEAC et réceptionner plus de 25 000 candidatures ?

L’entreprenariat serait la solution efficace pour lutter contre le chômage des jeunes car entreprenant on crée de  la valeur, on crée de nouveaux emplois, on accroît le taux de pénétration des nouvelles technologies…

L’environnement dans lequel nous vivons offre plus que partout ailleurs sur la planète terre les plus grandes opportunités de création d’entreprises. Le manque d’eau potable, le faible taux d’accès à l’électricité, la crise alimentaire, le faible taux d’accès aux soins de santé, l’accès à l’éducation, le manque de logements décents, le manque d’infrastructures, la création des  programmes intelligents pour améliorer nos conditions de vie, la promotion de notre potentiel touristique et culturel, l’exploitation de nos ressources halieutiques, minières et forestières sont autant de domaines dans lesquels les jeunes africains peuvent avoir des idées d’entreprises.

Dr  Ngueng Ngueng Samuel enseignant à l’université de Douala préconise vivement aux jeunes diplômés de consacre 30% de leur temps à la recherche de l’emploi et 70% restant à la création de leur propre entreprise.

Le gouvernement camerounais incite plusieurs jeunes à la création d’entreprises à travers le Programme emploi indépendant du FNE, le PIAASI, le PAJER-U offre chaque année des millions de francs CFA en guise de crédit pour le lancement de sa propre affaire. En outre la banque des PME en cours de création pour faciliter l’accès au crédit et généralement nommé le talon d’Achille de la PME. Sur le plan fiscal les entreprises nouvellement créées sont exonérées du paiement de la patente au cours des deux premières années d’éxercice.

A la question de savoir qui peut être entrepreneur et quelles sont les qualités requises pour entreprendre, nous répondrons qu’il n’existe pas une science exacte pour déterminer les critères. Un entrepreneur est généralement un solutionneur qui trouve en chaque problème une opportunité d’y apporter une solution. C’est le cas d’Arthur  Zang un camerounais âgé de 26 ans, ayant constaté le nombre réduit de cardiologues dans le pays, a mis sur pied le Cardio-pad un appareil permet d’effectuer des examens cardiaques, en particulier l’électrocardiogramme et de le transmettre le résultat de ces derniers via une connexion GPRS.

Les entrepreneurs sont généralement des personnes très persévérantes, qui font attention aux petits détails, qui aiment être indépendantes, qui ont un souci de laisser leur impact…

Pour emprunter à Mathieu Mandeng CEO de la Standard Chartered Bank il temps de passer d’innombrables potentialités aux succès stories africaines.

A.W. pour ExcelAfrica
15/08/2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *