Au moins 40 jeunes élèves égorgés par la secte Boko Haram dans le nord du Nigeria

L’attaque a commencé aux alentours de 2 heures du matin le 25 février à Damaturu dans le nord du pays. La secte Boko Haram a mis le feu aux dortoirs des garçons. Au moins 40 élèves âgés de 8 à 11 ans ont été tués. Les filles ont été épargnées mais les militants du Boko Haram leur ont ordonné de rentrer chez elles, de se marier et d’abonner “l’éduction occidentale”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *