BOURSES D’ETUDES – Un couple chinois fait un don de 15 millions de dollars à Harvard

Un couple de milliardaires chinois fait face à un torrent de critiques pour avoir fait une donation de 15 millions de dollars à l’une des plus riches et prestigieuses universités américaines, les internautes chinois jugeant qu’une telle somme aurait été plus utile si elle avait été allouée aux écoles de leur pays.

Pan Shiyi et son épouse Zhang Xin, le couple à la tête de l’empire immobilier SOHO China, se sont engagés à débourser 100 millions de dollars (74 millions d’euros) pour permettre à des étudiants chinois défavorisés d’intégrer les plus prestigieuses universités du monde.

La première étape du programme a débuté la semaine dernière avec cette donation à Harvard, considérée comme l’une des meilleures universités du monde.

En plus de figurer sur la liste des plus grosses fortunes de Chine, Pan Shiyi est également le propriétaire d’un des comptes de microblogging les plus suivis du pays, avec près de 17 millions de fans sur Weibo.

La Chine est la principale source d’étudiants internationaux aux Etats-Unis. En effet, selon l’Institute of International Education, plus d’un quart des étudiants étrangers présents aux Etats-Unis viennent de Chine.

Si les frais de scolarité de la plupart de ces étudiants sont payés par leurs parents, Zhang Xin a expliqué au Wall Street Journal que les « Bourses SOHO China » permettraient d’aider les jeunes chinois moins fortunés à étudier eux aussi à l’étranger.

Mais de nombreux utilisateurs du réseau social Weibo critiquent l’initiative et les motivations du couple, soutenant que les étudiants défavorisés en Chine méritaient davantage leur aide.

Un internaute commente à ce sujet : « Prendre l’argent des Chinois et le donner à certains individus capables d’aller étudier en Amérique, voilà une belle définition de la ‘’ pauvreté ‘’ ! »

Certains prennent cependant la défense du couple, qui a aussi établi une fondation pour soutenir l’éducation dans les zones rurales de Chine.

« Beaucoup prétendent que Pan Shiyi et sa femme ont en réalité fait don de ces 15 millions de dollars pour acheter un ticket d’entrée à Harvard à leur fils, mais, quoi qu’il en soit, nous ne devrions pas remettre en cause la manière dont ils dépensent leur argent », souligne un autre internaute.

Mme Zhang a par ailleurs répondu aux critiques sur son compte Weibo, arguant que sans financement pour les étudiants pauvres, l’éducation de qualité serait réservée aux riches.

« Nos bourses permettront de changer la donne », a-t-elle fait savoir.

Ce n’est pas la première fois que des riches chinois sont critiqués pour leurs décisions.

L’an dernier, l’homme le plus riche de Chine, Wang Jianlin, avait été pris sous le feu des critiques après avoir dépensé 28 millions de dollars pour s’offrir une œuvre de Pablo Picasso.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *