GABON – Bancarisation des bourses d’études

En présence des ministres du Budget et des Comptes publics (Christian Magnagna) et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (Pacôme Moubelet-Boubeya), la convention de bancarisation des étudiants boursiers gabonais a été signée hier entre l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) et les différents établissements financiers (Bicig, Ecobank, Postebank, Uba et Loxia).

Si la concrétisation de ce projet procède du souci de l’ANBG de rendre la gestion des bourses moderne, rigoureuse et transparente, comme l’a reconnu son directeur général, Saint-Thomas Leckogo-Eckunda, elle répond également à une recommandation de la Cemac (Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) qui, dans le cadre de la réforme de son système financier, a souhaité accroître le taux de bancarisation de l’économie régionale de 7 % à 20 % en 5 ans. Dans le volet exécuté hier, il s’agit d’opérer un transfert du portefeuille du paiement des allocations d’études aux banques, comme cela avait déjà été le cas pour les fonctionnaires il y a quelques mois.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *