ASIE – Faire des études en Malaisie

Une des destinations les plus prisées pour les études supérieures demeure la Malaisie. Car les universités malaisiennes mettent à la disposition des étudiants étrangers une série de programmes reconnus internationalement.

Ce week-end  de 10 à 17 heures au Restaurant Xia à Bagatelle, aura lieu une deuxième exposition sur les options  d’études supé-rieures disponibles en Malaisie. Cette initiative revient au Malaysia Education Centre et au Winning Magnitude Sdn Bhd en collaboration avec le Ministry of Education Malaysia et l’Education Malaysia Global Services (EMGS). Cette foire éducative est destinée aux élèves qui viennent d’obte-nir leurs résultats du Hi-gher School Certificate, ceux ayant obtenu leur baccalauréat ainsi que ceux qui veulent entamer ou compléter leurs études dans des universités  malaisiennes qui dispensent également des cours en partenariat avec les prestigieuses universités d’Australie,  du Canada, de la Suisse, des Etats-Unis et du Royaume- Uni, entre autres.

“Les élèves peuvent aussi postuler pour des bourses offertes par diverses institutions malaisiennes. D’ail-leurs, le nombre de bourses offertes pour cette année, est plus important par rapport aux années précédentes”, dira Fadil Ruhomutally,  Managing Director  du Malaysia Education Centre , situé à Beau-Bassin. Et d’ajouter que les détenteurs d’un diplôme qui souhaitent poursuivre d’autres études peuvent aussi se rendre à la foire éducative, de même que les parents des candidats pour avoir à cet effet,  un aperçu du coût de la vie et des études en Malaisie,  entre autres.

Les formules d’études  proposées par les institutions participant à la 15e édition de l’exposition du Malaysia Education Centre sont des certificats, des diplômes, des maîtrises, des Phds, de même que des cours de fondation et professionnels, entre autres. Toutefois, les candidats doivent se munir des copies originales de leurs résultats du School Certificate, du Higher School Certificate et d’autres qualifications équi-valentes ainsi que de leur extrait de naissance et de leur passeport. Fadil Ruhomutally affirme que lors de cette rencontre, les potentiels étudiants pourront faire des demandes sur place. “Une confirmation instantanée de l’admission des étudiants dans certaines institutions sera aussi possible”,  affirme-t-il.

Par ailleurs, une précédente exposition sur les possibilités d’études en Malai-sie,  a eu lieu du 7 au 8 février dernier au Labourdonnais Hotel à Port-Louis. Les participants à la 15e édition de la foire éducative du Malaysia Education Centre sont Asia Pacific University of Technology & Innovation (APU), l’Advance Tertiary College (ATC) , Brickfields Asia College (BAC), Berjaya University College of Hospitality, Curtin University, Sarawak Malaysia German-Malaysian Institute, Heriot-Watt University Malaysia Infrastructure University, Kuala Lumpur (IUKL), Limkokwing University of Creative Technology,  SEGi University Sunway University,  Swinburne University of Technology,  Sarawak Campus Taylor’s University, The University of Nottingham Malaysia Campus Tunku Abdul Rahman University College , Unitar International University,  University of Southampton Malaysia, Universiti Teknikal Malaysia Melaka , Universiti Teknologi Malaysia, Universiti Tenaga Nasional et Universiti Kuala Lumpur (UNIKL). Certaines de ces institutions participent à seulement une des expositions.

Fadil Ruhomutally affirme que la Malaisie est une plaque tournante de l’éducation où environ 100 000 étudiants étrangers provenant de plus de 150 pays étudient, y ompris un nombre croissant d’étudiants de Maurice. “Beaucoup d’universités prestigieuses ont ouvert leurs campus en Malaisie afin de donner aux élèves une option moins coûteuse pour obtenir un diplôme australien ou britannique entièrement en Malaisie”, dit-il. Les étudiants optent pour la Malaisie pour plusieurs raisons, notamment la reconnaissance internationale des qualifications, les frais de scolarité abordables, le coût de la vie, la variété des programmes offerts par les établissements de bonne réputation et la diversité culturelle.

Source: http://www.lematinal.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *