VIVRE À L’ÉTRANGER – L’Équateur en tête des pays les plus agréables, la France mal classée

L’Équateur est largement la destination préférée des expatriés selon une étude internationale comparant la qualité de vie dans plus de 60 pays. Le Mexique et Malte suivent sur ce podium influencé par le prisme des expats américains.

1% des personnes interrogées par InterNations se déclarent satisfaites du coût de la vie et de leur situation financière en Equateur. Mais ce pays est surtout au top du classement en terme “Bonheur personnel”. A noter la majorité des expatriés là-bas (56%) sont des citoyens américains quinquagénaires.

Le Mexique est aussi très bien noté par les expatriés interrogés, car ils apprécient la culture locale, et la facilité avec laquelle on peut se lier d’amitié avec les Mexicains, ce qui compense la 22e place du pays en ce qui concerne la qualité de vie et la 33e place pour les opportunités professionnelles. La petite île de Malte complète le podium, suivi par Singapour (numéro 1 en qualité de vie) et le Luxembourg.
En bas de ce classement, le Koweït, pour les difficultés rencontrées lors de l’installation, la Grèce et le Nigéria.

Et la France ?
Pour un étranger, la vie en France n’est pas toujours simple. La France arrive à la 47e place sur 64 au total, en chute de 7 places depuis 2014. Les étrangers ont du mal à se sentir intégrés en France. Manque de convivialité, difficulté à se faire des amis, les expatriés ne se sentent pas bien accueillis. Enfin la barrière linguistique est perçue comme un problème majeur.

Ces problèmes au quotidien ne sont pas compensés par les opportunités de carrières, jugées plutôt limitées (France 55ème sur 64). Mais tout n’est pas à jeter en France. Les expatriés notent la qualité du réseau de transport (12ème place), le système de santé plutôt performant mais surtout la vie de famille. La France est en 8ème position dans ce domaine. Points forts : le coût de l’éducation (8ème rang) et la qualité des établissements scolaires (11ème position).

Source: http://www.lepetitjournal.com/

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *