“Boy Diola”, de Yancouba Diémé, ou l’itinéraire d’un migrant sénégalais venu en France dans les années 1960

Dans Boy Diola (publié chez Flammarion), Yancouba Diémé raconte l’itinéraire de son père, Apéraw en langue diola, parti du village de Kagnarou en Casamance (sud du Sénégal) vers 1964 et qui arrive en France en 1969. Il dresse là le beau et sensible portrait d’un homme intrépide et fier “qui a besoin de changement”. Entretien avec l’auteur. SUITE

Leave a Reply

Your email address will not be published.