Concours de dessin de presse 2021/2

Choix de l’école et marché de l’éducation

Cette année, pour la première fois, le Rapport mondial de suivi sur l’éducation lance un concours de dessin de presse en partenariat avec le Cartoon Movement, une plateforme mondiale de dessin de presse et de journalisme sous forme de bande dessinée qui regroupe environ 500 dessinateurs dans plus de 80 pays. L’équipe du Rapport mondial de suivi sur l’éducation travaille depuis plusieurs années avec des dessinateurs pour illustrer les différents sujets analysés dans ses publications annuelles, notamment avec le dessinateur primé Toby Morris de Nouvelle-Zélande, le dessinateur politique Gado de Tanzanie et Anne Derenne en France

Considérés par l’équipe comme un outil de communication propice à la réflexion, ces dessins sont réalisés pour faire ressortir de manière originale les multiples thèmes abordés dans chaque rapport annuel. Ce concours est lié au thème du prochain Rapport mondial de suivi sur l’éducation 2021/2, qui porte sur le rôle, l’influence, les atouts et les préoccupations liés aux acteurs non étatiques dans le domaine de l’éducation. Le but du concours est de produire le meilleur dessin illustrant les questions liées au choix de l’école et à l’impact des acteurs non étatiques sur l’accès, l’équité et la qualité de l’éducation. Le gagnant du concours se verra attribuer 500 dollars.

Cahier des charges

Nous vous invitons à nous soumettre des dessins originaux qui illustrent les différentes opinions en matière de choix de l’école.

Dans l’idéal, la possibilité de choisir est sensée promouvoir une concurrence bénéfique. Informés et libres de choisir entre différentes options, les parents seraient à même de faire entendre leurs préoccupations, demander des améliorations ou changer d’école. Le choix et ses conséquences pourraient améliorer le fonctionnement des écoles et des systèmes, encourager l’innovation et se traduire par de meilleurs résultats pour les élèves et une satisfaction accrue pour les parents. Dans l’ensemble, une grande variété de facteurs ont de l’importance aux yeux des parents lorsque ceux-ci font leur choix, notamment la qualité et les résultats scolaires de l’école, la qualité des enseignants, la sectorisation et la sécurité, un climat scolaire actif et favorable aux enfants. Si certaines de ces caractéristiques sont propres aux écoles elles-mêmes, la plupart correspondent à des dimensions éducatives et sociétales qui se recoupent.

Cependant, en pratique, la concurrence en matière d’éducation est souvent bien différente de ces scénarios rêvés. La principale critique adressée aux politiques de nature commerciale est que le secteur de l’éducation est foncièrement incompatible avec les principes de marché. En outre, les critiques estiment que la possibilité de choisir son école profite aux écoles, aux familles et aux communautés les plus riches, ce qui accroît les inégalités. Les parents les plus pauvres risquent de ne pas pouvoir faire de réel choix, de n’avoir qu’une possibilité limitée de s’exprimer et de bénéficier d’un accès plus restreint à l’information. Lorsque l’éducation n’est pas gratuite, les contraintes financières peuvent affecter la capacité à choisir une école, même dans le cas où les chèques scolaires permettent de mettre des fonds à la disposition de certaines familles pour les aider à surmonter ces contraintes et à choisir une école plus librement. En fin de compte, les parents prennent des décisions interdépendantes pour déterminer les choix envisageables : ils s’appuient sur les informations disponibles, mais surtout sur des raccourcis décisionnels tels que les réseaux sociaux, la répartition démographique ou les indices visuels apportés par les bâtiments et structures scolaires.

La nature de cette incertitude et des divergences de points de vue sur la question des acteurs non étatiques peut être déduite des affirmations suivantes :

– Les écoles privées sont (ou pas) meilleures que les écoles publiques. Les écoles publiques favorisent (ou pas) l’égalité.

– Ceux qui font un choix en termes d’école, choisissent (ou pas) les meilleures.

– Tout le monde peut (ou pas) choisir une école.

– Les écoles privées améliorent (ou pas) la qualité de l’enseignement par l’effet de la concurrence.

– La réglementation du marché de l’éducation améliore (ou pas) l’égalité des chances.

– Les écoles privées préparent mieux (ou pas) les élèves à la vie réelle.

– Les conditions de travail des enseignants sont meilleures (ou pas) dans le secteur privé.

– Les organisations non gouvernementales contribuent (ou pas) à la réalisation de l’objectif qu’est l’éducation pour tous.

– Les écoles privées sont (ou pas) exclusivement inscrite dans une logique de profit.

– Les gouvernements sont (ou pas) comptables de la privatisation de l’éducation.

– L’enseignement public est moins cher (ou pas) que l’enseignement privé.

– Les frontières entre le public et le privé dans le secteur de l’éducation sont claires (ou pas).

– La politique éducative est (ou pas) définie par le gouvernement.

Vous trouverez des informations complémentaires sur le sujet dans ces articles de blog du Rapport mondial de suivi sur l’éducation ou dans la note conceptuelle liée au rapport.

Comment votre dessin sera utilisé

S’il est sélectionné, votre dessin sera utilisé dans le Rapport mondial de suivi sur l’éducation 2021/2 et les supports de communication qui y sont associés, y compris, mais sans s’y limiter, les versions multilingues, les versions résumées, les dépliants, les invitations à des événements, les bannières (web et imprimées), les affiches et une multitude d’autres supports de communication. Conformément à la politique éditoriale de l’UNESCO, toutes les publications de l’UNESCO doivent être mises à disposition en accès libre sous licence Creative Commons ou tout autre système de licence ouverte.

Consentement

Votre proposition doit être accompagnée du Formulaire de cession de droits. Chaque dessin doit être accompagné d’un texte descriptif comprenant une courte biographie de son auteur ainsi qu’une légende indiquant le crédit dessin que vous souhaitez voir utilisé si votre dessin est retenu (probablement sous le format suivant : Crédit : VOTRE NOM/UNESCO/Rapport mondial de suivi sur l’éducation). Veuillez noter que vous serez jugé sur le seul dessin, et non sur le texte d’accompagnement – celui-ci sera utilisé uniquement à des fins contextuelles.

Merci de vous reporter aux “Conditions générales” pour connaître les spécifications techniques.

L’auteur du meilleur dessin recevra 500 dollars, et il sera proposé à la sélection en vue d’une parution dans le Rapport mondial de suivi sur l’éducation 2021/2 ainsi que dans d’autres documents de communication dans lesquels votre nom y sera apposé.

Qui peut participer ?

Tout le monde peut participer au concours. Les participants peuvent soumettre plusieurs propositions, mais pas plus de trois par dessinateur.

Comment nous communiquer votre/vos dessin(s)

Merci de bien vouloir envoyer votre/vos dessin(s) au format électronique en suivant les instructions ci-dessous :

1. Téléchargez le Formulaire de cession des droits

 2. Allez sur www.unesco.org/tools/filedepot/

3. Saisissez votre nom et votre e-mail

4. Téléversez votre fichier ZIP

5. Saisissez l’email du destinataire : gemreport@unesco.org

6. Saisissez le message à l’intention du destinataire : « Concours de dessin de presse 2021 ». Les dessins sans description écrite ne seront pas acceptés.

7. Cliquez sur le bouton [Envoyer].

8. Merci de bien vouloir vous assurer que vous avez bien téléversé le Formulaire de cession de droits dûment rempli avec votre/vos dessin(s).

Jury

Une fois le concours terminé, à 23h59, le 30 juillet 2021 (heure de Paris), les dessins admissibles seront évalués en fonction de leur conformité au thème du concours, de la clarté de leur message, de leur composition et de leur présentation générale. Le Rapport mondial de suivi sur l’éducation de l’UNESCO publiera les dessins sur Facebook pour les soumettre à un vote public, après quoi un panel du Rapport examinera les dessins ayant reçu le plus de votes et prendra une décision. La décision du jury est définitive. Le jury peut également décider de ne sélectionner aucun dessin à paraître dans le prochain rapport si les participations sont jugées de qualité insuffisante. Toute tentative de la part d’un participant d’influencer le résultat ou de subvertir le concours de dessin de presse entraînera une disqualification immédiate.

Nous dévoilerons les images sélectionnées sur le blog et les réseaux sociaux du Rapport mondial de suivi sur l’éducation d’ici septembre 2021.

Voir les Conditions générales

Télécharger le Formulaire de cession des droits

Leave a Reply

Your email address will not be published.