La Belgique propose des bourses de formation académique et professionnelle aux Africains

Pour l’année académique 2022/2023, les ressortissants de 19 pays africains peuvent postuler pour obtenir une bourse académique ou professionnelle de l’ARES. Les bourses à prendre dans un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles couvrent plusieurs domaines de développement.

L’Académie de recherche et d’enseignement supérieur (ARES), une association des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a lancé un appel à candidatures pour son programme de bourses d’études pour le compte de l’année académique 2022/2023. 

Le programme propose des bourses pour suivre un cursus des niveaux licence et master, des formations continues pour les professionnels dans un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en Belgique. Les cursus de licence et master comprennent des formations interinstitutionnelles organisées en une année académique et au terme desquelles un diplôme académique sera délivré tandis que les programmes de formation continue sont plus pratiques et de plus courte durée (2 à 6 mois).

Les sujets d’études varient en fonction du cursus choisi. De manière général, ils sont répertoriés dans les domaines des droits de l’homme, de l’environnement, des ressources aquatiques et de l’aquaculture, la gestion des risques et des catastrophes, l’économie et le développement, la gestion intégrée des risques sanitaires dans les pays du Sud, la médecine transfusionnelle, la santé publique, la production intégrée et la préservation des ressources naturelles en milieu urbain et périurbain, le transport et la logistique, la microfinance, et la gestion de l’environnement dans les pays en développement.

Pour postuler, il faut résider dans l’un des pays suivants : le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la RDC, l’Ethiopie, le Kenya, Madagascar, le Maroc, le Mozambique, le Niger, la Guinée-Conakry, le Rwanda, le Sénégal, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Tunisie, l’Ouganda et le Zimbabwe.

Les autres conditions à remplir sont : être titulaires d’un diplôme universitaire, avoir une expérience professionnelle pertinente dans un pays partenaire de l’ARES  d’au moins deux ans, et avoir une bonne connaissance écrite et orale de la langue dans laquelle le cours sollicité est enseigné.

Les boursiers bénéficieront entre autres des frais de déplacement international, d’une allocation de subsistance et d’une assurance, des frais d’installation et de retour.

Les candidatures doivent être soumises en ligne uniquement, au plus tard le 28 janvier 2022.

Plus d’informations

Vanessa Ngono Atangana

Leave a Reply

Your email address will not be published.