En Irlande, l’afflux d’étudiants étrangers provoque une crise du logement

L’Irlande accueille de plus en plus d’étudiants internationaux, venus notamment, depuis le Brexit, des autres pays européens. Mais le marché immobilier peine à répondre à la demande, au point que certains sont obligés de dormir dans leur voiture.

Les inscriptions d’étudiants étrangers ont fortement augmenté en 2022 dans les universités irlandaises. Parmi eux, beaucoup d’étudiants européens échaudés par la nécessité de faire désormais une demande de visa pour pouvoir poursuivre ces études au Royaume-Uni et des frais de scolarité qui ont fortement augmenté depuis le Brexit. Mais il y a un revers de la médaille au succès des établissements d’enseignement supérieurs irlandais : la crise du logement.

“L’Irlande est comme un iceberg : à la surface, ça paraît super avec d’excellentes institutions pour étudier, mais sous l’eau il y a une crise du logement”, explique Maeve Richardson sur le site de la Radio télévision suisse (RTS). Au point, explique la vice-présidente de l’Union nationale des étudiants, qu’elle connaît plusieurs étudiants étrangers contraints de dormir dans leur voiture. “On ne les prévient pas de la situation parce qu’ils sont essentiels pour financer l’enseignement supérieur en Irlande. Mais on ne peut pas continuer à les attirer alors qu’il n’y a pas de toit pour eux.” SUITE

Leave a Reply

Your email address will not be published.