L’Allemagne quatrième destination préférée des étudiants internationaux

Les universités allemandes accueillent 350 000 étudiants étrangers : un record qui place le pays juste derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Reste à faire un effort pour retenir les étudiants diplômés.

Les études à l’étranger ont à nouveau le vent en poupe après le long passage à vide dû à la pandémie. En témoigne en particulier le rebond des inscriptions dans les universités allemandes : + 8 % par rapport à l’année 2020-2021, rapporte le Times Higher Education d’après les données publiées par l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD).

L’Allemagne accueille actuellement environ 350 000 étudiants étrangers, un chiffre qui la place au quatrième rang des pays hôtes derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Une situation “très favorable et un encouragement pour l’avenir”, selon Bettina Stark-Watzinger, la ministre de l’Education, selon qui le pays devrait en profiter pour tout mettre en œuvre afin de retenir les étudiants diplômés susceptibles de combler les pénuries de main-d’œuvre qualifiée. Pour Joybrato Mukherjee, qui préside l’Office allemand d’échanges universitaires, l’Allemagne “récolte le fruit de ses efforts continus pour assurer la qualité des séjours et prendre soin des étudiants internationaux”.

Pourtant “le secteur a récemment montré des signes de tension”, note le Times Higher Education, des étudiants non européens se plaignant en particulier des retards dans le traitement des visas. Par ailleurs, la Bavière a récemment autorisé les universités publiques à facturer des frais de scolarité à certains étudiants étrangers, remettant en cause le principe de la gratuité des enseignements, “un argument majeur auprès de nombreux étudiants internationaux”. SUITE

Leave a Reply

Your email address will not be published.