[CNN] Le président iranien Ebrahim Raisi explore les opportunités économiques en Afrique dans le contexte des sanctions américaines

Le président iranien Ebrahim Raisi a entamé une tournée dans trois pays d’Afrique, au Kenya, en Ouganda et au Zimbabwe, dans le but de renforcer les liens économiques avec le continent dans le contexte des sanctions paralysantes imposées par les États-Unis. Cette visite est considérée comme un “nouveau départ” dans les relations entre l’Iran et l’Afrique. Au Kenya, M. Raisi a eu des entretiens bilatéraux avec le président William Ruto et a convenu de stimuler les secteurs de l’industrie manufacturière, de la santé et de l’économie bleue grâce à la recherche et à la technologie. Le Kenya est désireux d’accroître ses échanges commerciaux avec l’Iran et travaille en étroite collaboration avec Téhéran pour faciliter l’exportation de thé, de viande et d’autres produits agricoles. La visite de M. Raisi en Afrique est la première d’un président iranien depuis plus de dix ans, la dernière ayant été effectuée par Mahmoud Ahmadinejad en 2013. L’Iran a élargi ses relations diplomatiques avec les pays en développement en réponse aux sanctions américaines, et ses échanges commerciaux avec les pays africains devraient dépasser les 2 milliards de dollars cette année. La visite au Kenya, puissance économique de l’Afrique de l’Est, est l’occasion pour les deux pays de renforcer leurs relations bilatérales dans l’intérêt de tous.

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *